Sur les murs du métro parisien, la cause animale rêve de cirques 100% humains

Une association lance ce mercredi une campagne d’affichage contre la captivité des bêtes sauvages. L’objectif : pousser la capitale à la bannir, comme l’ont déjà fait plusieurs villes d’Europe.

Le sujet a déjà surgi à l’Assemblée nationale, à l’occasion d’une question écrite publiée le 15 août. Son auteure, la députée LREM de l’Eure Claire O’Petit, interrogeait le gouvernement quant aux dispositions qu’il comptait prendre afin d’interdire les animaux sauvages dans les cirques, précisant que près de la moitié des Etats membres de l’UE l’avaient déjà fait. Suite de l’article.

Source Libération.