Situation des vétérans des essais nucléaires de Mururoa et Fangataufa (Polynésie française)

Question soumise le 19 septembre 2017

Mme Claire O’Petit attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès de la ministre des armées, sur la situation des vétérans des essais nucléaires de Mururoa et Fangataufa (Polynésie française). Les vétérans des essais nucléaires ont servi avec honneur et fierté l’État Français, soit en s’engageant, soit en tant qu’appelés, et ont contribué par leur sacrifice à la grandeur de la France, et à la force de dissuasion nucléaire française. De nombreux vétérans sont décédés prématurément. Le risque causé par ces expérimentations a été reconnu par la loi n° 2010-2 du 5 janvier 2010 qui a institué un dispositif d’indemnisation des victimes des essais nucléaires. Aussi, il est temps que le titre de la reconnaissance de la Nation (TRN) puisse être attribué à ces vétérans et qu’une médaille commémorative spécifique aux essais nucléaires soit créée. Elle lui demande donc si elle a l’intention de modifier la loi n° 93-7 du 4 juillet 1993 pour permettre l’extension de l’attribution du titre de la reconnaissance de la Nation (TRN) aux vétérans des essais nucléaires, et la création d’une médaille commémorative spécifique aux essais nucléaires.